Questions adressées: comment intégrerez-vous le concept de « zéro déchet » dans l’administration communale, les écoles communales et les activités (festives, sportives, culturelles ou autres) que la commune organise ou promeut ? Comment la commune peut-elle promouvoir le « zéro déchet » auprès des citoyens ?

LISTE DU MAYEUR

La communication et la sensibilisation sont encore trop peu actives à ce sujet, notre service environnement doit accentuer les initiatives au sein de l’administration communale, vers les citoyens et vers le monde associatif. Des réunions de sensibilisation et d’information animées par des professionnels sont à prévoir pour aider chacune des catégories ci-dessus à réduire sa production de déchets.Il faut continuer les opérations régulières de ramassage des déchets dans les rivières et les espaces publics avec des bénévoles, les écoles et les mouvements de jeunesses en collaboration avec les services communaux. Des petits investissements peuvent être envisagés dans les limites des moyens disponibles pour tendre vers le « zéro déchet » :

  • Evaluer s’il faut relancer une formation de guide composteur.
  • Favoriser la création de composts collectifs et urbains et leur gestion par les habitants ne disposant pas d’un jardin.
  • Distribution de poules, de gourdes, de boîtes à tartines, etc…
  • Mise à disposition de gobelets réutilisables pour le monde associatif et sportif.

OXYGENE

  • Faire en sorte que chaque activité organisée par la commune se donne l’objectif zéro déchet.
  • Expérimenter le paiement des déchets au poids.
  • Éduquer au concept du zéro déchet dès l’école fondamentale.

ECOLO

Nous avons proposé -sans succès- que le système de collecte groupée des déchets dans le nouveau quartier de Court Village, permette dès le départ de mesurer le poids des déchets déposés dans les containers enterrés et de facturer le service en fonction du poids des déchets déposés. Nous défendons en effet depuis de nombreuses années la facturation au poids de la collecte des déchet ;, c’est une bonne manière d’appliquer le principe pollueur – payeur. Parallèlement à la mise en place de cette collecte intelligente, il faut bien sûr mettre en place tout ce qui est susceptible de réduire la quantité de déchets. L’administration communale, celle du CPAS doivent être exemplaires à ce propos.

PLUS

Pour assurer une politique des déchets efficace, la commune doit en premier lieu sensibiliser les citoyens et les entreprises, et améliorer la prévention. Si les citoyens développent d’autres habitudes quant à leurs achats, ils peuvent produire moins de déchets. Moins il y a de déchets, moins cela coûtera à la collectivité. En complément, il s’agit d’améliorer la collecte, le tri, la réutilisation et le recyclage des déchets. Les coûts doivent aussi être maîtrisés pour garantir l’accès à tous de ce service.

En particulier, la liste PluS s’engage :

  • à renforcer les actions de sensibilisation des citoyens, des élèves et des entreprises, en travaillant avec les écoles, les associations, les clubs sportifs ;
  • à maîtriser au mieux les coûts de gestion des déchets afin que ce service collectif reste accessible à tous et expliquer aux citoyens ce que recouvrent les coûts pour en faciliter l’acceptation ;